Lexus a commercialisé un total de 677 615 véhicules l’an passé au niveau mondial, soit une croissance de 4 % par rapport à 2015. Il s’agit du 4e record consécutif établi par la marque de Luxe de Toyota qui a une nouvelle fois enregistré ses principales performances au Japon, en Europe, en Chine, en Asie orientale et en Océanie. La marque a notamment franchi pour la première fois de son histoire en Chine la barre des 100 000 véhicules vendus en 2016 (109 151 unités), qui constitue son premier marché.

En Europe, avec 74 316 voitures vendues, Lexus a enregistré l’une de ses plus fortes progressons (+16,5 %). Le NX arrive en tête des ventes de la marque en 2016 avec 26 105 unités, suivi par le RX (18 074 unités). La Russie représente le plus grand marché pour Lexus Europe avec 24 120 unités. La marque y a enregistré une hausse de 19 % l’an passé alors que le marché premium a reculé de 4 %.

Les véhicules hybrides ont représenté 60 % des ventes de Lexus Europe, une part qui a même atteint 98 % dans les pays d’Europe occidentale. En France, plus de 99 % des modèles vendus sont des hybrides. Lexus a dépassé la barre des 5 000 unités l'an passé (5 066 immatriculations), avec une hausse de 14,5 % portée par la quatrième génération du SUV RX, la nouvelle GS et le nouveau coupé RC.

« L’objectif est de poursuivre notre développement en maintenant cette croissance constante et durable grâce à un bon équilibre en termes de progression et de ventes entre les marchés où notre présence est établie et les régions émergentes », a déclaré Tokuo Fukuichi, président de Lexus International.

En 2017, Lexus étoffera sa gamme avec le lancement commercial des coupés LC 500 et LC 500h, ainsi que la limousine LS, présentée au dernier salon de Détroit.

Enfin, la marque de luxe inaugurera prochainement à New York une troisième vitrine Intersect By Lexus, après celle ouverte à Tokyo et Dubaï.