Afin d’aider les automobilistes « à identifier les situations douteuses et à se défendre en cas de litige que nous avons pris l’initiative de créer ce site Internet », 40 millions d’automobilistes a créé le site Internet stoparnaqueauto.com. « Les cas d’arnaque liés à l’achat/vente ou à la réparation automobile fleurissent dans les médias : véhicules vendus jamais livrés, remise sur le marché d’épaves, vices cachés... Les automobilistes sont de plus en plus victimes de la malhonnêteté de certains professionnels ou particuliers », soulève ainsi l’association dans un communiqué.

« Nous recevons des appels de plus en plus nombreux de personnes victimes de vices-cachés, de fraudes au compteur kilométrique ou encore de réparations automobiles mal effectuées, et ils sont souvent démunis. Nous ne pouvons malheureusement pas les assister pas à pas dans les démarches (souvent longues et complexes) qu’ils doivent entreprendre pour faire valoir leurs droits, mais nous pouvons au moins les aider en leur fournissant toutes les informations nécessaires via ce site Internet », explique Pierre Chasseray, délégué général de l’association. Dans ce projet, 40 millions d’automobilistes s’est rapproché de la société Experveo, spécialisée dans l’expertise automobile.

Le site Internet stoparnaqueauto.com propose des fiches pratiques décrivant les différents types d’arnaque identifiés dans le secteur automobile, s’appuyant sur les textes de loi en vigueur, ainsi que les conseils d’un expert automobile du groupe Experveo.