Pour contrer la domination du groupe LKQ en Europe sur le marché de la pièce de rechange, c’est un autre américain qui passe à l’action, Genuine Parts Company. En effet, le groupe annonce ce lundi 25 septembre 2017 la signature d’un contrat portant sur l’acquisition d’Alliance Automotive Group, détenu à ce jour par le fonds d'investissement Blackstone et les cofondateurs d'AAG.

Genuine Parts Company, distributeur de pièces de rechange automobiles aux États-Unis, au Canada, au Mexique, en Australie et en Nouvelle Zélande, fait donc main masse sur le deuxième plus gros acteur sur le marché de la distribution de pièces en Europe et de la réparation. Alliance Automotive Group représente un chiffre d'affaires de l'ordre de 1,4 Md€, pour un volume de facturation d’environ 1,9 Md€. Le groupe, dont le siège social est basé à Londres, compte 7 500 collaborateurs et plus de 1 800 points de vente affiliés ou intégrés en France, au Royaume-Uni et en Allemagne.

La valeur de l'acquisition est estimée à un prix d'achat total d'environ 2 milliards de dollars, y compris le remboursement de la dette en place au moment de la clôture. « La transaction a été approuvée par le Conseil d'administration de Genuine Parts Company et devrait être réalisée pendant le quatrième trimestre de 2017, sous réserve des approbations des autorités réglementaires compétentes », indiquent les deux groupes dans un communiqué.

Le groupe américain a l'intention de financer la transaction, y compris le remboursement de la dette existante d'AAG, par un financement de la dette à hauteur d'environ de 2 milliards de dollars.

Deux américains pour un leadership


Cette acquisition doit permettre à Genuine Parts Company d'accroître ses bénéfices dès la première année suivant l'acquisition.

« Nous sommes enthousiastes d'acquérir AAG et d'entrer sur le marché européen des pièces détachées automobiles avec une taille significative et une position de leader. AAG va apporter une contribution substantielle à la croissance des ventes et des bénéfices de Genuine Parts Company et étoffer notre offre afin d'assurer une expansion durable dans le secteur mondial des pièces automobiles », déclare Paul Donahue, président et CEO de Genuine Parts Company. En 2016, le chiffre d'affaires de Genuine Parts Company s'élevait à 15,3 milliards de dollars.

Cette acquisition marque un tournant majeur sur un marché de la pièce de rechange décidément animé, qui verra désormais s'affronter aux premières places deux américains particulièrement ambitieux.