C’est un plan de croissance sur dix qu’Audi et son partenaire FAW ont élaboré en Chine. Les deux alliés ont pour cela fondé deux nouvelles coentreprises, l’une dans la distribution automobile, l’autre dans la mobilité et les services digitaux.

« Nous pourrons lancer dans les prochaines années notre large offensive produits dans des conditions optimales et avec un processus de prises de décisions plus rapide » se félicite Joachim Wedler, président d’Audi China.


Les deux partenaires étendront, en Chine, leur portefeuille de produits, avec des modèles importés ainsi que des modèles produits localement.

4 modèles 100% électriques produits en Chine


D’ici à cinq ans, cette offensive produits comportera quatre modèles entièrement électriques produits en Chine.

La nouvelle société de distribution est une filiale appartenant à 100% à FAW-Volkswagen. L’actuelle division commerciale d’Audi au sein de FAW-Volkswagen sera intégrée au sein de la nouvelle entreprise.

En outre, Audi et FAW vont créer une autre compagnie pour de nouveaux services de mobilité et services digitaux.

« La Chine joue un rôle de pionnier en matière de digitalisation. A l’avenir, nous pourrons répondre aux demandes des clients avec plus de flexibilité et offrir de nouveaux concepts de digitalisation », ajoute Joachim Wedler.


Parmi d’autres projets, cette compagnie reprendra Audi on demand+, le service de mobilité premium, lancé à Pékin en septembre 2017.

Presque 600 000 Audi vendues en Chine en 2017


Sur le marché chinois, en 2017, Audi a augmenté ses livraisons de 1,1 % avec 597 866 voitures vendues. C’est un nouveau record qui permet à Audi de rester le premier constructeur haut de gamme dans l’Empire du Milieu.

C’est en Chine qu’Audi en a livré le plus de Q5. Le nouveau modèle sera disponible chez les concessionnaires chinois dans une version avec empattement long à partir du printemps 2018.