C’est un drôle de revirement de situation pour Autodis Group qui annonçait il y a tout juste un mois qu’il préparait son entrée en Bourse afin de procéder, entre autres, à une augmentation de capital de 350 à 400 millions d'euros.

"Le projet d'introduction en Bourse correspond à notre volonté d'accélérer notre développement en insistant sur la croissance organique mais aussi en augmentant notre capacité à acquérir des entreprises dans les pays limitrophes où nous créons des synergies d'achats et logistiques", déclarait ainsi Stéphane Antiglio, président d'Autodis Group.

Finalement, le spécialiste de la pièce de rechange et son actionnaire Bain Capital ont décidé de suspendre le projet d’introduction en Bourse de la société.

« En dépit de premiers contacts avec les investisseurs témoignant d'un fort intérêt pour l’entreprise, son modèle et ses projets de développement, notamment à l’international, l’environnement de marché particulièrement prudent ne permet pas aujourd’hui de refléter pleinement le potentiel d'Autodis Group. Fort d’une dynamique de croissance continue depuis le début de l’année et d’une nouvelle acquisition réalisée en Italie, Autodis Group est confiant dans ses perspectives et entend accélérer sa stratégie d’expansion en Europe de l’Ouest avec le soutien de son actionnaire majoritaire Bain Capital », justifie le groupe dans un communiqué.