Comment trouver le véhicule souhaité bénéficiant de la prime à la conversion ? Dans une jungle de petites annonces en ligne, où les informations sont souvent lacunaires, imprécises et hétérogènes dans leur présentation, la tâche n’est pas aisée.

Le moteur de recherche AutoVisual qui analyse, répertorie et compare les petites annonces automobiles sur plus de 40 sites en Europe de l’Ouest peut être un outil efficace.

Trouver un véhicule "primable"


Rappelons que depuis le 1er janvier 2018, les automobilistes français peuvent bénéficier d’une aide financière de l’Etat à l’achat d’un véhicule peu polluant, à condition de mettre à la destruction leur ancien véhicule : celui-ci doit être immatriculé avant 2001 (pour les diesels) ou 1997 (pour les essences) si le contribuable est imposable. Dans le cas contraire, l’année maximale d’immatriculation monte à 2006 pour le diesel, et 1997 pour l’essence.

Cumulable avec le bonus écologique à l’achat d’un véhicule neuf, cette prime concerne également les véhicules d’occasion. Elle atteint 1.000€ pour les contribuables imposables, et 2.000€ pour les non-imposables. Une seule exigence : un niveau de pollution réduit, traduit par une vignette Crit’air 1 ou 2, et des émissions de CO2 inférieures ou égales à 130g/km.

Distinguer les bonnes affaires des mauvaises


Autovisual, filiale du groupe Argus, expose 4 millions de petites annonces en permanence (de professionnels comme de particuliers) avec100.000 nouvelles annonces par jour. Elle utilise un moteur de recherche multicritère avec des filtres par carrosserie, par année, par cylindrée, par carburant, par site d’annonce, etc. Le taux d’émissions de CO2 de chaque véhicule est indiqué.

Le site analyse le prix d’annonce de chaque véhicule afin d’indiquer les bonnes et les mauvaises affaires. Afin de connaitre son pouvoir de négociation auprès du vendeur, l’internaute dispose même d’un suivi de l’historique de chaque petite annonce et l’évolution du prix affiché.