Le groupe PSA a publié les premiers résultats de son histoire incluant les marques Opel Vauxhall. Fort logiquement, alors que la performance était remarquable au 1er semestre 2017, la croissance s’est révélée encore plus significative sur ce troisième trimestre. Le chiffre d’affaires global du groupe s’est élevé à 14 988 millions d’euros sur la période*, soit un bond de 31,4 % par rapport à la même période de l’an passé. Dans le détail, la division automobile (Peugeot, Citroën, DS) a représenté un chiffre d’affaires de 8 418 millions d’euros, soit une hausse de 11,6 % qui « provient notamment de l’amélioration du mix produit (+5,4%) et du mix volume et pays (+5,7%) lié au succès mondial des nouveaux modèles du Groupe (Peugeot 3008, 5008, Expert et Traveller, Citroën C3, C3 Aircross, C5 Aircross, Jumpy et SpaceTourer) », indique PSA.

Le chiffre d’affaires de la division automobile (Opel Vauxhall), correspondant aux deux mois d’août et septembre 2017, atteint 2 789 M€. Celui de l’équipementier Faurecia s’est élevé à 4 519 M€ (+6,5%).

Au cumul des 9 mois, le chiffre d’affaires du groupe enregistre une progression de 12,7 %, à 44 153 M€. « La croissance cumulée depuis le début du plan Push to Pass à taux de change et périmètre constant s’élève à 9 % », précise le groupe.

Peugeot assure, DS souffre


Au troisième trimestre 2017, PSA a commercialisé 842 930 véhicules dans le monde, soit un bond de 23,8 %. La marque Peugeot a totalisé 455 773 unités (+3,3 %), Citroën 210 875 (-6,1 %), DS 11 198 (-26,6 %) et Opel Vauxhall 165 084 véhicules. Selon PSA, « les volumes de ventes mondiales ainsi que les parts de marché sont en hausse dans toutes les régions (Europe, Moyen-Orient et Afrique, Amérique latine, Eurasie et Inde-Pacifique) à l’exception de la Chine ». En effet, le groupe y accuse une chute de 28,7 % sur le troisième trimestre 2017. Avec seulement 150 unités vendues en Chine, Opel n’a pas permis d’inverser la tendance négative. Par ailleurs, l’intégration d’Opel permet de compenser la lourde chute de la marque DS, dont les ventes reculent sur les principaux marchés mondiaux (l’Amérique Latine est la seule exception mais avec seulement 381 unités).

Hausse de 10 % du CA entre 2015 et 2018


PSA Peugeot 208 résultats DS Opel Citroën
La Peugeot 208, modèle du groupe le plus vendu dans le monde en 2017
Au cumul des neuf premiers mois de 2017, le groupe PSA représente dans le monde un volume de 2 422 864 véhicules vendus, soit une croissance de 8,9 %. Avec 1 481 080 unités commercialisées (+11,1 %), Peugeot porte la croissance mondiale du groupe. Citroën accuse un repli de 10,6 %, avec 737 636 ventes, et DS chute de 41,8 % depuis janvier (39 064 ventes).

La Peugeot 208 est le modèle du groupe le plus vendu sur neuf mois (234 095 unités, -9,1%), devant la Citroën C3 (181 478, + 50,9%) et la Peugeot 308 (164 342, -29,0%).

Dans le cadre de son plan Push to Pass, le groupe PSA (hors Opel Vauxhall) vise une marge opérationnelle courante moyenne supérieure à 4,5 % pour la division automobile sur la période 2016-2018 et une cible supérieure à 6 % en 2021, ainsi qu’une croissance de 10 % du chiffre d’affaires du entre 2015 et 2018, en visant 15 % supplémentaires d’ici 2021.

*Le chiffre d’affaires du groupe PSA inclut Opel Vauxhall depuis le 1er août 2017