Inquiet de la tournure que peut prendre le marché de la distribution spécialisée, avec notamment la concentration des distributeurs et les cessions de sociétés, le fournisseur de peintures liquides et en poudre, Axalta, a décidé d’agir. Afin d’éviter un avenir fragilisé par la baisse du nombre de spécialistes, le groupe lance un programme d’investissement de soutien à la filière peinture baptisé CAP20. Ce projet vise à pérenniser les entreprises et maintenir les volumes du marché. 

L’aide aux distributeurs spécialistes de ce programme conçu pour les trois prochaines années (soit jusqu’en 2020), se traduit par deux formes d’investissement : la prise de participation totale ou partielle ou l’aide au regroupement. Le premier est destiné à répondre aux différentes formes de cessions d’entreprises. Le second prévoit des mécanismes financiers favorisant des regroupements d’indépendants de spécialistes qui souhaitent prospérer.

Selon Axalta, "nous continuerons à développer ses relations d’affaires avec les différents acteurs du marché. Il est un engagement fondamental que de laisser aux carrossiers-réparateurs, usagers finaux de ses produits, le choix du partenaire correspondant à leurs besoins".

A peine lancé, le CAP20 a connu une première concrétisation en décembre 2016 avec le rachat de P.A.D peinture, une des plus importantes sociétés officiant dans le sud de la France. Son chiffre d'affaires annuel s'élève à 11 millions d'euros. Christophe Boulinguez, nommé directeur du programme d’investissement, assure "ne pas s’attaquer à des cibles prédéfinies. Il n’y a ni démarchage ni débauchage, seulement une approche pragmatique du marché où nous souhaitons pourvoir exercer notre rôle de partenaire et de soutien d’avenir". D’ailleurs, ce dernier pense pouvoir finaliser plusieurs accords avant fin 2017.