Les acquisitions des sociétés Paragon et Ambrosetti en 2016 (préparation des véhicules) et de l’entité Supreme Wheels Limited en 2017 (jantes aluminium) au Royaume-Uni annonçaient en quelque sorte la couleur. Le groupe BCAuto Enchères a décidé d’affirmer un peu plus son statut de spécialiste du remarketing VO en Europe en développant au sein de ses centres logistiques une activité de reconditionnement pour soutenir les distributeurs. Un métier qui fait les beaux jours du logisticien STVA depuis plusieurs années et qui apparaît plus que jamais crucial dans le business occasion.


Des VO reconditionnés en 7 jours



En partant du postulat que les concessionnaires manquent de place dans leurs affaires, et qu’une rotation rapide des véhicules (45 jours en moyenne) est source de marges plus importantes, le groupe a donc mis en place au sein de plusieurs centres logistiques (gérés par le groupe Charles André) une organisation permettant d’assurer, en plus du stockage, les réparations mécaniques (changements de pièces d’usure), les travaux de carrosserie, la préparation esthétique et la prise de photos.

BCAuto Enchères vidéo occasion
La technologie Autos On Show développée par BCAuto Enchères dans ses centres logistiques.
A l’image de la solution proposée par VP Auto, l’opérateur britannique a développé la technologie Autos On Show, une cabine photo qui permet une prise de vue à 360° et la réalisation de vidéos. Intégré dans cinq centres aujourd’hui, ce dispositif sera décliné fin juin 2017 au sein des sept parcs de stockage du groupe en France. Au total, en y incluant l’expertise réalisée par le vendeur, qui détermine les dommages qui seront réparés ou non, BCAuto Enchères revendique une préparation de sept jours en moyenne.

Le groupe Parot éprouve le modèle 


Avec cette prestation, qui vient s’ajouter à la solution MarketPrice, aux modules de reprises sur le web ou encore à la place de marché BtoB, le groupe britannique ajoute une nouvelle corde à son arc avec pour mission de permettre à ses clients d’accélérer la vente à particuliers.

« Dès le début, nos solutions BtoB ont été pensées pour permettre à nos clients professionnels de commercialiser plus de voitures à particulier. Cela a toujours été notre objectif mais aujourd’hui nous allons encore plus loin », souligne Olivier Fernandes, directeur général de BCAuto Enchères France.

Sauf quelques grosses opérations mécaniques plus complexes, BCAuto Enchères propose la réparation, la préparation et la prise de photos des véhicules d'occasion.
Une centaine de voitures ont été reconditionnées à ce jour pour le compte de deux opérateurs.« Dans les prochains mois, nous allons continuer d’éprouver le modèle, car cette activité est un peu nouvelle pour nous, et notre montée en cadence restera maîtrisée. Aussi, notre volume de véhicules reconditionnés ne sera pas ébouriffant en 2017 », prévient Olivier Fernandes. Le groupe réfléchit à apporter d’autres solutions qui permettront aux groupes de distribution de se diriger un peu plus vers la vente de VO 100 % dématérialisée.

Des VO reconditionnés pour les marchands


« Nous ne proposons pas encore la livraison jusqu’au client final, car nous n’avons pas trouvé de réponses adaptées pour assurer la mise en main du véhicule au domicile du particulier, mais nous travaillons sur ce sujet pour éviter le passage en concession », informe Olivier Fernandes.

Dans un deuxième temps, les véhicules d’occasion revendus aux marchands européens via la plateforme online devraient également bénéficier d’un reconditionnement. « Le volume d’affaires et notre approche industrielle permettront de proposer un tarif extrêmement compétitif », assure Jean-Roch Piat, directeur général de BCAuto Enchères Europe. Aujourd’hui, 75 % des acheteurs professionnels de la société souscrivent à l’option transport.