Quinze mois seulement après que la décision ait été prise, le campus de BMW dédié aux véhicules connectés et autonomes a été inauguré la semaine dernière à Schleissheim-le-bas, à proximité de Munich, en Allemagne, en présence de Klaus Frölich, membre du conseil d’administration de BMW AG en charge de la R&D, et de Markus Söder, ministre-président de la Bavière.

Le complexe s’étend sur 23 000 m² et pourra accueillir 1 800 collaborateurs, le recrutement de spécialistes de l’IT, de développeurs software dans les domaines de l’Intelligence Artificielle (IA), de l’analyse de données et du « machine learning » étant programmé.

Avec ce campus, BMW va aussi chercher à s’approprier de nouvelles organisations de travail, dites « agiles ». « L’objectif est d’accélérer le rythme de l’innovation avec des équipes interdisciplinaires faisant preuve d’une grande flexibilité », souligne un porte-parole du groupe. Rappelons que BMW déploie une stratégie mondiale ACES : A pour Autonomie (BMW Personal CoPilot), C pour Connecté (BMW Connected Drive), E pour Electrification (BMW i et Performance i), S pour Services (Drive Now, Park Now, Charge Now, BMW Digital Charging Service).