Depuis décembre 2016, le groupe Bosch a entamé en France le déploiement de sa marque d’équipement d’atelier OPC. Née en 1920 aux Etats-Unis, elle est entrée dans le giron de l’équipementier allemand en 2012, suite au rachat de la société américaine SPX Service Solutions, spécialiste du diagnostic électronique.

Cette offre d’entrée de gamme, qui vient renforcer et diversifier le portefeuille de Bosch sur le marché de la rechange, s’articule aujourd’hui autour de trois produits : un outil de diagnostic multimarque, qui propose deux offres d’abonnement (Sérénité et Liberté), une équilibreuse et un démonte-pneu (en version 1x230v ou 3x400v). La gamme devrait s’élargir prochainement de nouveaux produits « répondant aux segments basiques » (station de climatisation par exemple).

Cette nouvelle marque, que le groupe Bosch veut développer de manière autonome, entend répondre « aux besoins des garages qui recherchent des outils simples, efficaces et économiques ». Les trois références affichent un prix moyen positionné 25 % en dessous des équipements Bosch ou de moyenne gamme premium. Avec cette incursion, le groupe annonce vouloir répondre « aux nouveaux canaux de distribution issus du Web ainsi qu’à la concurrence asiatique ».