Des outils nouveaux pour des véhicules d’un nouveau genre. L’équipementier allemand Bosch a reconstitué sur son stand à Equip Auto, en conditions réelles, un atelier connecté.

Des outils communicants sont désormais capables d’intervenir sur les aides à la conduite (ADAS) qui se démocratisent et n’équipent plus seulement les modèles premium. Ces voitures de plus en plus intelligentes préfigurent les premiers véhicules autonomes, possiblement sans conducteur.

Thierry Leblanc : « Grâce à cet atelier connecté, on peut améliorer de 20% à 30% la productivité et optimiser le parcours client ».




« Cet atelier est capable de répondre aux besoins nouveaux qu’exigent les nouveaux véhicules équipés d’ADAS, explique Thierry Leblanc, directeur général rechange chez Robert Bosch France et Benelux. Il répond aussi aux attentes nouvelles des consommateurs ».




Tout part du client et de son véhicule





Le garage connecté qui dispose d’une nouvelle gamme d’outils d’étalonnage et d’ajustage pour traiter les ADAS, part du client. Tout commence en effet avec un rendez-vous en ligne. Le véhicule du client est ensuite reconnu lorsqu’il arrive à l’atelier. Il est interfacé avec le DMS et les outils de réparation qui peuvent recevoir ses informations.

« Grâce à cet atelier connecté, on peut améliorer de 20% à 30% la productivité et optimiser le parcours client », poursuit Thierry Leblanc.


L’équipement allemand a notamment développé des outils spécifiquement pour traiter les gammes de son compatriote Volkswagen. Ces appareils prennent en charge quatre types de capteurs : caméras, radars, capteurs de braquage et capteurs ultra son.

Un autre outil est dédié à l’étalonnage des caméras de pare-brise, aux capteurs utiliser pour détecter l’endormissement ou les changements intempestifs de voie ou de trajectoire.

Les outils dialoguent avec la voiture


Dans l’atelier type de Bosch, le système de réparation connectée (ou CoRe) relie, via l’ordinateur, les appareils de diagnostic de géométrie des trains roulants (utilisant des caméras à haute résolution), les réglo-phares et autres appareils de climatisation. Tous ces appareils accèdent ainsi aux données du véhicule connecté et peuvent les corriger.

Parmi les innovations exposées, la mesure automatique, via scanner, du niveau d’usure des pneumatiques (TTM) en quelques secondes.

La première cible : les 570 Bosch Car Service


Grâce au système de recherche intelligente des pannes (EBR), le réparateur a accès aux bases de données consolidées à l’échelle mondiale de Bosch. Quelque 500 000 fiches associent chaque type de panne à une solution de réparation.

Cet atelier connecté type va progressivement se déployer dans les 570 garages Bosch Car Service de France. Ce réseau est présenté comme l’élite de la réparation automobile par l’équipementier qui se réfère à une étude indépendante d’Allo Garage classant 50 Bosch Car Services dans le Top 100 des meilleures garages.