Pas de promotion sans l'accord du fournisseur. Les annonces ci-contre ont provoqué la fureur de Bosch.

 

Le site Oscaro.com qui se présente comme le spécialiste de la pièce auto à prix discount et annonce plus de 300 000 pièces détachées d'origine en stock, est mis sur la sellette par la filiale française de Bosch.

 

Cette dernière lui a envoyé un courrier, dénonçant des promotions mises en ligne sans son accord.  « Nos juristes ont commencé une investigation sur le lancement d'une procédure judiciaire », a indiqué à l'AFP Thierry Leblanc, directeur général de la rechange automobile chez Bosch pour la France et le Benelux.

 

« Une société s'accapare le nom de Bosch et mène des actions commerciales en faisant croire au consommateur final que c'est Bosch qui fait ses actions, il y a parasitage de la marque et de notre action commerciale », reproche M. Leblanc.

 

« C'est une manoeuvre d'intimidation de la part de Bosch », a réagi de son côté Pierre-Noël Luiggi, fondateur et PDG d'Oscaro.com.