Même si Olivier Delorme confiait il y a quelques semaines mener des discussions avec plusieurs opérateurs, c’est bien le groupe By My Car, présidé par Jean-Louis Mosca, qui va reprendre « 100 % du capital des sociétés d’exploitation du groupe Delorme ». L’opération, qui vient d’être notifiée par l’Autorité de la concurrence, porte sur la reprise des filiales Bouteille Excelsior, Boutex, Garage Rocle, Nouvelle Bonhomme, DG Automobiles, Excelsior utilitaires et Frigo Trading Service. En revanche, la société OD Invest ne fait pas partie du périmètre d’acquisition.

En 35e position de notre dernier top 100, le groupe dirigé par Olivier Delorme a pesé en 2015 un volume de plus de 10 500 VN, environ 5 000 VO, pour un chiffre d’affaires de 325 millions d’euros (+8 %). La rentabilité en consolidé du groupe se situait l’an passé entre 1,5 et 1,7 %. Fondé en 1993, il représente les marques Volkswagen, Audi, Seat et Nissan dans le Rhône et la Loire.

Un gros coup (coût) pour By My Car


« Les résultats que génèrent le groupe, qui sont satisfaisants, viennent renforcer nos capitaux propres, qui s’élèvent aujourd’hui à 33 millions d’euros. Notre endettement reste très raisonnable et représente à peine 50 % par rapport à nos capitaux propres. C’est un ratio très intéressant dans le secteur automobile », nous confiait l'an passé Olivier Delorme.

Le groupe By My Car, qui avait représenté en 2014 un chiffre d’affaires de 800 millions d’euros, devrait être ainsi le troisième opérateur national (avec le groupe Gueudet) à dépasser la barre du milliard d’euros de chiffre d’affaires. En plus de renforcer sa position avec les marques du groupe Volkswagen, il va réaliser une opération immobilière d’envergure et solidifier fortement son maillage en Rhône-Alpes.

Après le retrait des groupes Schuller et Cedat-Jean en 2015, Randon en début d’année, un nouveau poids lourd de la distribution automobile va donc arrêter ses activités.