A l'occasion de l’assemblée générale des actionnaires de Peugeot S.A., qui s'est tenue le 10 mai 2017, les éléments de rémunération des membres du directoire versés au titre de l’exercice 2016 et prévus au titre de l’exercice 2017 ont été approuvés.

Selon l'AFP, les actionnaires de PSA ont notamment entériné les éléments de rémunération du patron du groupe automobile français, Carlos Tavares.

Appelés à se prononcer sur la rémunération du président du directoire de l'entreprise française pour 2016, les détenteurs de titres l'ont approuvée à 73,06% des voix.

Au titre de 2016, M. Tavares aura touché 4,7 millions d'euros "contre 5,2 en 2015", a noté le président du conseil de surveillance de l'entreprise, Louis Gallois.

Les éléments du salaire n'ont pas bougé d'une année sur l'autre : le salaire de M. Tavares s'établit à 1,3 million d'euros en fixe, auquel il faut ajouter 2,01 millions d'euros de part variable liée à la performance de l'entreprise, et 130 000 actions de performance évaluées à 1,4 million d'euros, contre 2 millions l'année dernière en raison de la baisse du cours du titre.

Le patron du groupe a également obtenu le feu vert des actionnaires aux éléments de rémunération pour l'exercice 2017, mais à une majorité plus faible: 65,46% des votes.

PSA a indiqué avoir relevé le plafond du calcul de la part variable du salaire de ses dirigeants pour 2017, "un rattrapage par rapport aux pratiques du secteur", selon M. Gallois.
Le président du conseil de surveillance a insisté sur le fait que la "rémunération de Carlos Tavares se situe en milieu du tableau du CAC 40, mais très en-deçà de ses homologues automobiles du monde occidental".

Ce dernier en a profité pour rappeler que le système des retraites-chapeau de PSA avait été réformé l'année dernière, le rendant moins avantageux pour les dirigeants.

L'assemblée générale a enfin avalisé l'émission de bons de souscription d'actions (BSA) à General Motors, à la quasi-unanimité (99,81%), dans le cadre du rachat en cours des activités européennes (Opel et Vauxhall) du géant automobile américain, officialisé début mars.