« Les grandes marques sont des marathoniens et les start-up, des grands sprinteurs, mais ils peuvent tout à fait courir ensemble s’ils le souhaitent ». Voici le message qu’Anne Laliron, directrice du Business Lab du groupe PSA a lancé en conclusion du 5e campus Citroën Expérience client le vendredi 19 mai 2017. Le thème de cette rencontre entre Citroën et Decathlon s'articulait autour d'une question : "face à des start-uper, comment les grands groupes peuvent-ils encore innover ?".

« Nous sommes dans un monde innovant d’hyper-mobilité, que ce soit physique ou digital, et ces nouveaux comportements sont devenus une condition d’existence à part entière », souligne Mathieu Bellamy, directeur stratégie et expérience client de Citroën. Et d’ajouter : « Quand nous pensons à l’innovation, nous pensons immédiatement aux start-up et leur grande capacité de développement ».

Récompenser ses clients

Alors pour rester dans la course et ne pas se laisser distancer par l’agilité de ces jeunes entreprises, la marque aux chevrons et l’enseigne sportive ont analysé ce qui se faisait de meilleur ailleurs mais surtout pour s’allier aux plus performants. Du côté de l’automobile, Citroën continue de créer des partenariats avec des jeunes pousses, comme avec Travelcar (lire article), et enrichit l’expérience de ses clients par la mise en place de deux nouveautés.


Grâce à app’s miles, une solution de fidélisation, le constructeur améliore l’utilisation de My Citroën en y intégrant un programme original d’animation. Les fonctions de l’application comme le rappel des révisions, les statistiques de conduite, ou encore la géolocalisation du véhicule, sont ainsi valorisées au travers de points collectés.

En quelque sorte, Citroën récompense ses clients lorsqu’ils utilisent les fonctionnalités de l'outil. Les points peuvent être convertis en bons d’achat pour les prochaines prestations en atelier par exemple. Selon Mathieu Bellamy, l’objectif est de déclencher de nouveaux réflexes pour une relation gagnant-gagnant entre la clientèle et la marque.

Des essais entre particuliers

Pour la deuxième innovation, Citroën a voulu également accentuer la fluidité, l’accessibilité et l’utilité de l’innovation. Le 18 juin 2017, des essais de véhicules électriques entre particuliers seront désormais possibles. La start-up Demooz permettra aux propriétaires de faire découvrir leur véhicule électrique à ceux qui sont en phase d’achat. « Les VE ne sont pas toujours disponibles dans les concessions proches de nos clients. Alors nous jouons sur la proximité des propriétaires avec les futurs acheteurs », appuie Mathieu Bellamy.

« Il n’y aura aucun filtre puisque tous les conseils et avis pendant la rencontre seront rapportés aux concessionnaires », rapporte Stéphane Millet, directeur commercial de Demooz.