BlaBlaCar, IDVroom et autres Roulezmalin n'ont qu'à bien se tenir : la start-up indienne Zify étend sa présence à l'Europe, et en particulier en France, où le covoiturage connait actuellement un succès marqué en lien avec les grèves SNCF.

Visant la tranche d'âge 18-35 ans, Zify compte tailler des croupières aux acteurs historiques en France. Pour y parvenir, l'Indien promet, à terme, un positionnement tarifaire plus bas. Et surtout, Zify s'appuie sur une politique de partenariats ambitieuse. Le premier d'entre eux a été signé avec la Française des jeux, qui met à disposition ses 2.200 points de vente en Ile-de-France, souvent des bars-tabacs, pour en faire des lieux de ramassage et dépose potentiellement conviviaux pour les voyageurs. 

Brendan Shepard, Responsable des ventres de Zify France, explique sa stratégie à notre confrère Pierre de Vilno, dans une interview à retrouver sur AutoK7.