L'année 1 du groupe de distribution Parot, nouvelle génération, s'est terminée sur une progression du chiffre d'affaires consolidé de 29 % à 290,5 millions d'euros. Un bilan financier qui prend en compte l'intégration de VO 3000 sur 7 mois de l'année 2016 mais aussi du groupe Behra depuis le 1er novembre 2016. VO 3000 participe ainsi à hauteur de 32 millions d'euros et les sites Behra pour 14 millions d'euros.
En données pro forma (intégration des deux acquisitions sur une année complète), le distributeur afficherait ainsi un chiffre d'affaires de 399 millions d'euros (+10 %).

En données consolidées, le résultat d'exploitation s'élève à 2,1 millions d'euros pour un Ebitda de 4,5 millions contre 3,2 millions en 2015. Le résultat net s'atteint 200 000 €.
D'un point de vue commercial, le groupe a commercialisé 9 902 véhicules particuliers ( 3 060 VN et 6 842 VO) auxquels s'ajoutent 3 052 véhicules commerciaux.

Les fondamentaux de la croissance sont donc en place. La société se positionne désormais comme le 2e distributeur Ford en France (le potentiel en année pleine sur la marque dépasse les 6 000 véhicules neufs). Le redressement des 8 sites achetés au groupe Behra commence d'ailleurs à porter ses fruits.

Le pôle véhicule d'occasion, déjà renforcé par l'acquisition du marchand VO 3000,  va donner naissance, le 15 juin prochain, à la plateforme digitale de vente de véhicules d'occasion. Développée sous le nom de code Delta, cette plateforme est l'un des piliers de la croissance du groupe à l'horizon 2020.

« Notre objectif avec cette plateforme 100 % web est d'aller conquérir l'énorme part du gâteau que représente le marché VO. Nous serons très centrés sur les besoins des clients et non sur des critères classiques comme peuvent le proposer les sites classiques (marque, modèles...). Le financement sera l'une des voies d'accès principales notamment avec la LOA », explique Alexandre Parot P-DG du groupe.

800 000 euros ont été investis sur l'année 2016 sur ce projet sur un total de 1,6 million d'euros. L'équilibre devrait être atteint d'ici à la fin de l'année 2018 avec un objectif de commercialisation de 15 000 véhicules par an, à terme. En 2018, les prévisions s'attardent sur un volume de 2 500 VO. Le CGI s'affiche d'ores et déjà comme le partenaire financier de la plateforme, tout comme Opteven pour les garanties, l'ensemble réalisé avec Salesforces. Alexandre Parot, viendra d'ailleurs la présenter le 20 juin au Club Argus, soit quelques jours après son lancement officiel.


Son volume de vente VO place d'ores et déjà le groupe comme l'un meilleurs compétiteurs sur le marché de l'occasion. Avec un ratio de plus de deux véhicules d'occasion vendus pour un véhicule neuf, la société se positionne clairement sur ce marché et le voit comme l'un des piliers fondamentaux pour atteindre son objectif d'intégrer le Top 10 de la distribution automobile française d'ici à 2020 avec plus de 600 millions d'euros de chiffre d'affaires et un volume de vente supérieur à 40 000 véhicules neufs.
Sur 2017, le groupe Parot s'est fixé un objectif de chiffre d'affaires compris entre 410 et 420 millions d'euros à périmètre identique. Mais la croissance externe reste une cible prioritaire notamment dans d'autres marques celles déjà distribuées (Ford, BMW, Mini et Mitsubishi) et dans des bassins commerciaux denses.