Comme tous les ans à cette période, le groupe dirigé par Olivier Lamirault a investi Chartrexpo pour y présenter une sélection de plus de 200 voitures d’occasion issues de ses concessions. Dix marques sont représentées (Renault, Dacia, Nissan, Citroën, DS, Volkswagen, Audi, Skoda, Toyota, Suzuki), de quoi offrir aux particuliers un large choix de modèles, allant de 3 900 € à 66 000 €. En plus de s’étaler sur quatre jours, contre trois les années précédentes, cette 9e édition fait également la part belle aux véhicules hybrides (Toyota) et électriques d’occasion (Nissan Leaf).

« Le salon devient un vrai rendez-vous pour les clients de l’Eure-et-Loir et des départements voisins qui souhaitent renouveler leur voiture. Certains particuliers en sont à leur troisième véhicule acheté sur cette manifestation », informe Khadija Fennich, responsable marketing et communication pour la plaque Citroën.

70 commandes après deux jours


De plus, durant les journées précédant l’ouverture du salon, l’opérateur proposait aux particuliers, via ses différentes vitrines digitales, d’imprimer des coupons de 300 € à valoir sur l’achat d’un VO.

A l’issue des deux premiers jours, le groupe a recensé plus de 1 800 visiteurs et enregistré 70 commandes, un bilan jugé « encourageant » puisque l’objectif de commercialiser plus de 100 véhicules d’occasion devrait être atteint.

L’an passé, 73 voitures d’occasion avaient été commercialisées à l’issue des trois jours de l’évènement, pour un chiffre d’affaires unitaires de 16 800 € (14 000 € en 2014).

En 2015, le groupe dirigé par Olivier Lamirault a commercialisé 10 470 VO et 10 725 VN via ses affaires de l'Eure-et-Loir, de l'Eure et d'Île-de-France.