Présentée il y a un an, la marque Distrigo, qui symbolise l'offensive du groupe PSA sur le marché de la rechange multimarque, dénombre aujourd'hui 131 plaques en Europe, dont 39 en France. Le chiffre d'affaires moyen d'une plaque se situe entre 30 et 35 millions d'euros, avec des pointes à 100M€ pour les plus performantes.

La marque a entamé son développement au niveau mondial via la création de co-entreprises au Brésil et en Argentine auprès de groupements spécialisés dans la distribution de pièces. Ce mouvement accompagne celui du réseau de réparation Euro Repar Car Service, qui se déploie en parallèle dans ces deux pays. Distrigo couvrira un troisième continent en fin d'année 2017 avec une incursion en Chine, avec un schéma qui sera différent.

Eurorepar lance son offre de pneus


En Europe, la marque poursuit le développement de son offre de pièces d'équipementiers. En France et en Espagne, celle-ci comprend 17 marques et dénombre 100 000 références en catalogue.

L'offre "Distrigo équipementiers" sera lancée en Italie et au Royaume-Uni en novembre, puis en Pologne, aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne en 2018. A terme, le groupe PSA envisage de commercialiser 30 % de pièces d'équipementiers et Eurorepar (hors pièces d'origine).

La marque a profité d'Equip Auto pour présenter pour la première fois son offre de pneumatiques, baptisée Eurorepar Reliance, qui sera lancée sur le marché en janvier 2018. Celle-ci se compose de 48 références (uniquement des pneus été au départ). Elle sera également lancée en Amérique du Sud et en Asie.