Après quatre années de basses eaux, le marché automobile français est redevenu double millionnaire en 2016 : 2,015 millions de ventes. Un résultat conforme à la moyenne de la dernière décennie : 2,029 millions de ventes. Le souffle était donc porteur : augmentation des ventes totales de 5,1%. Il a surtout gonflé les voiles de douze marques, qui ont progressé plus vite que le vent et en ont profité pour battre leur record de ventes en France : Dacia, Audi, Mercedes, BMW, Kia, Skoda, Mini, Land Rover, Jeep, Porsche, Lexus et Jaguar.
A première analyse, l’année 2016 a été donc été particulièrement douce en France pour les constructeurs situés aux deux extrémités de l’offre automobile : les marques haut-de-gamme (Audi, Mercedes, BMW, Mini, Land Rover, Porsche, Lexus, Jaguar), et celles réputées pour savoir serrer leurs prix (Dacia, Kia, Skoda). Sans doute un reflet de l’époque…


Six marques récidivistes

Avec 110 529 ventes en 2016 (+ 13% par rapport à 2015) en 2016, Dacia efface des tablettes son précédent record de France, 104 642 unités en 2010.  Audi, 64 686 ventes (+ 10%) a également franchi en 2016 sa barre repère : 62 054 ventes en 2012. Idem pour Mercedes : 62 060 ventes, + 12% (précédent record, 61 629 ventes en 2007). Pour Kia : 33 684 ventes, + 16% (précédent record, 33 018 ventes en 2013). Pour Skoda : 23 620 ventes, + 8,6% (précédent record, 22 464 ventes en 2012). Et pour Jaguar : 3 738 ventes, + 144% (précédent record, 2 373 ventes en 2002).
Les six autres récipiendaires de la promotion 2016 sont habitués aux lauriers : leur précédent record de France datait de 2015 ! Ainsi, BMW : 60 521 ventes (+ 13%), contre 53 558 en 2015 ; Mini : 25 176 ventes (+ 12%), contre 22 512 en 2015 ; Land Rover : 10 388 ventes (+ 17%), contre 8 847 en 2015 ; Jeep : 9 983 ventes (+ 16%), contre 8 585 en 2015 ; Porsche : 5 396 ventes (+ 9,2%), contre 4 943 en 2015 ; et Lexus : 5 100 ventes (+ 14%), contre 4 457 en 2015.


Les grands gagnants de la décennie

Dans la plupart des cas, ces records s’inscrivent dans le cadre d’un élargissement de la gamme, qui amène de manière quasi mécanique une augmentation des ventes : BMW avec le monospace Série 2 Tourer, Jaguar avec la berline familiale XE puis le SUV F-Pace, ou bien encore Jeep qui continue de tirer parti du succès du Renegage, son petit SUV. Dacia et Skoda n’en ont que plus de mérite : ces deux marques ont battu leur record de France en 2016 sans avoir commercialisé de nouveau modèle durant cet exercice !

Sur les dix dernières années, vingt-un acteurs majeurs du marché automobile ont battu leur record de France. Certains, une fois seulement : Citroën, Volkswagen, Toyota, Hyundai, Suzuki, Honda, ou Jaguar en 2016. D’autres, multirécidivistes, peuvent être considérés comme les grands gagnants de la décennie : Audi, Kia et Lexus (6 palmes), Dacia, Skoda et Porsche (5 palmes), Nissan (4 palmes), BMW, Land Rover et Jeep (3 palmes). Certains sont même sur une trajectoire vertigineuse : en 2016, Lexus a battu 2016 son record de ventes en France pour la quatrième fois en quatre ans, Porsche pour la troisième fois en trois ans.

Mais un record n’annonce pas forcément des lendemains qui chantent : Chevrolet s’est brutalement retiré du marché français fin 2012… après avoir battu cinq fois son record. Accroître ses ventes ne suffit donc pas pour une marque. Encore faut-il qu’elles soient rentables…