Comme sur le dernier Mondial de l’automobile, à Paris, DS a opté pour un dispositif de réalité virtuelle, et la solution Virtual Garage de  Dassault Systèmes, pour accompagner la présentation de sa nouveauté DS 7 Crossback à Genève. En complément des modèles physiques exposés sur le stand, les visiteurs peuvent ainsi s’immerger dans une Place de la Concorde virtuelle et découvrir le SUV ainsi que son édition limitée La Première.

Cette expérience virtuelle, de plus en plus plébiscitée sur les salons pour faire découvrir l’univers de la marque et les derniers modèles, s’invite également dans les points de vente afin de dynamiser les visites et attirer une nouvelle clientèle. Après le salon, DS Automobiles prévoit ainsi de déployer « DS Virtual Vision » dans les DS Stores de son réseau de distribution en Europe. Les clients pourront alors découvrir et configurer la DS dans un environnement exclusivement virtuel, en faisant leur choix pour chaque modèle parmi les multiples options de garnitures et d’aménagement intérieur, de coloris pour la carrosserie, et d’équipements.

Dans un contexte où les consommateurs se rendent de moins en moins chez un concessionnaire, « les technologies virtuelles peuvent aider les constructeurs à faire de cette visite un événement décisif pour le client comme pour le vendeur, énonce Dassault Systèmes. DS Automobiles peut adopter un format de vente alternatif afin d’optimiser l’espace occupé en concession et ainsi doper les ventes ». La marque, qui accuse une chute de ses immatriculations de 32,7 % en France sur deux mois, en a plus que besoin.