Le Comité des constructeur français de l'automobile (CCFA), qui réalise chaque année cette estimation, précise que 593 000 emplois sont directement liés à la production automobile (constructeurs, équipementiers, achats de matière première pour la filière.)

Mais il existe aussi 653 000 emplois liés à l'usage de l'automobile au sens large : vente, réparation, contrôle technique, auto-écoles, distribution de carburant, recyclage, assurance, édition, etc...

Plus largement, on compte également 1,1 million d'emplois dans les transports. Cela regroupe le transport de voyageurs, de marchandises, la construction et l'entretien des routes ainsi que les services non marchands comme la police, la santé et l'administration.

A titre comparatif, en 2004, le nombre d'emplois ayant un lien avec l'automobile atteignait 2,47 millions, soit une perte de 110 000 emplois. Perte qui reflète une nette baisse des effectifs liés à la production automobile (748 000, -20%), une relative stabilité pour les emplois liés à l'usage de l'auto (660 000) et une augmentation de nombre de salariés dans le secteur des transports (1,11 million, +5,5%).