Quand la Chine tousse, le géant s'enrhume. C'est ainsi que s'explique le médiocre score mondial du groupe Volkswagen en janvier 2017. 

En effet, l'Empire du Milieu représente bon an mal an la moitié des ventes mondiales du groupe. Or, en janvier, la marché chinois a fléchi – à cause d’une base de comparaison défavorable et surtout à cause de moins de jours travaillés pour fêter le nouvel an chinois-.

Chute des ventes de 14% en Chine


Dans ce contexte, les livraisons du groupe en Chine se sont effondrées de 14%, et le pays ne représente plus que 42% du volume du groupe. C’est cette baisse ponctuelle de vitalité en Chine qui explique le repli de 4% des ventes du constructeur en janvier, à 813 700 unités.


« Après une forte croissance l’année dernière, des effets particuliers ont affectés les livraisons au début de cette année. Notamment le fait que le jour de l’an chinois ait été très tôt, l’augmentation de la taxe sur les petites motorisations et une restriction temporaire des plannings de la part des concessionnaires Audi, commente Fred Kappler, patron des ventes pour Volkswagen AG. Hors de Chine, le groupe a enregistré une croissance solide de 4,9% de ses ventes mondiales. »


En Europe, les ventes du groupe ont augmenté de 7% à 312 900 véhicules, aux Etats-Unis où le groupe a été le plus malmené par le dieselgate, elles se sont relevées de 14% à 41 500 unités. Malgré le mauvais score du Brésil (-18%), elles progressent en Amérique du Sud : +8,6% à 39 600 véhicules.


La marque Volkswagen requinquée aux Etats-Unis


La marque Volkswagen a remis 495 900 véhicules à clients à travers le monde (-4,9%). En Europe, ses livraisons ont augmenté de 4,7% (126 700 véhicules) grâce l’Italie (+29,6%) et l’Espagne (+12,8%), et la forte demande sur le nouveau Tiguan.

Aux Etats-Unis, les livraisons ont progressé de 17,1% à 23 500 véhicules avec de bonnes performances pour le Tiguan, la Golf estate (SW) et l’e-Golf. Les fâcheuses conséquences du dieselgate semblent en train de s'estomper.

En Inde, la nouvelle Ameo a favorisé une croissance des livraisons de 17,7%. Ce modèle a été spécialement développé pour le marché indien et a été lancé en 2016.