En novembre, les ventes aux particuliers (+8,2%) ont progressé un peu moins vite que l’ensemble des canaux (+10,3%). En effet, la dynamique vient surtout des loueurs de longue durée (+22,3%) qui représentent 11,1% du total des immatriculations. Reste à apprécier la qualité de ces ventes qui ne sont pas sans intérêt pour les distributeurs et les constructeurs.

Les ventes tactiques ont encore joué un rôle non négligeable dans l'allant du mois de novembre. On les retrouve surtout sous la forme de véhicules de démonstration. Ce canal bondit de 15% et représente 16,9% du marché tous canaux.

Les loueurs de courte durée ne sont pas en reste et progressent aussi plus que le marché (+12%) et affichent une part de marché de 7,8%.

Volkswagen joue les ventes tactiques


Qui a joué des ventes tactiques en novembre? On remarquera que la marque Volkswagen dont les ventes tous canaux se tassent de 4,1% voit ses ventes à particuliers s’effondrer de 18,7%, ce qui lui vaut une pénétration de 5,9% sur ce canal considéré à tort ou a raison comme le plus sain pour les distributeurs et les constructeurs.

La grande marque généraliste allemande, qui peine à retrouver des couleurs dans les immatriculations en France depuis le dieselgate, a tenté de sauver les apparences en jouant à fond les ventes tactiques.

Ses livraisons chez les loueurs de courte durée se sont envolées de 36,4% ce qui la porte à une pénétration de 13,7% sur ce canal. Elle a également immatriculé beaucoup de VD (+12,5%).

A l'inverse, Dacia reste le champion des ventes à particuliers. Ses immatriculations y ont bondi de 37,8% ce qui lui offre une pénétration de 9% sur ce canal, soit presque autant que Citroën.