Le développement de la location passera-t-il par le low-cost? Le loueur de courte durée Europcar en est persuadé. C'est ainsi qu'il a signé un accord avec Investindustrial pour l’acquisition de Goldcar, société espagnole de location de véhicules low-cost.

Goldcar est l’un des principaux loueurs à bas coûts en Europe, fortement implanté en Espagne et au Portugal. Goldcar a connu une croissance annuelle de 17% entre 2008 et 2016. L’année dernière, Goldcar a généré environ 240 millions d’euros de chiffre d’affaires de location.

Il a été valorisé à l'occasion de cette cession à environ 550 millions d'euros.

« Grâce à cette acquisition stratégique, le groupe Europcar se positionne au croisement de trois moteurs de croissance importants - la région méditerranéenne, le segment loisirs et le segment low-cost - pour devenir un acteur majeur du segment low-cost européen qui est en plein essor", se félicite le groupe dans un communiqué.


Perspectives de croissance pour la business unit "low-cost" d' Europcar


L’acquisition de Goldcar vient renforcer les compétences et le savoir-faire du groupe Europcar sur le low-cost, ce qui devrait améliorer significativement les perspectives de croissance de sa Business Unit low-cost.

L’acquisition qui doit obtenir le feu vert des autorités de la concurrence, devrait être réalisée au cours du second semestre 2017.
La transaction devrait générer près de 30 millions d’euros de synergies de coûts par an d’ici 2020.

« Suite à l’acquisition de Buchbinder en mai dernier, celle de Goldcar constitue une nouvelle étape stratégique importante pour le groupe Europcar, car elle nous permet de devenir un acteur majeur du segment low-cost en Europe, s’est réjouit Caroline Parot, présidente du directoire d’Europcar. Cette opération s’inscrit parfaitement dans le cadre de notre Ambition 2020 et renforce notre confiance en notre capacité à atteindre les objectifs annoncés en octobre 2016 de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel et d’une marge de Corporate EBITDA ajusté au niveau du Groupe d’au moins 14 % d’ici fin 2020".