Les chiffres bruts sont flatteurs. Au mois de janvier 2017, stimulées par deux jours de ventes en plus, les immatriculations de voitures neuves en Europe (Union européenne, Suisse, Norvège et Islande) ont bondi de 10,1% passant de 1,09 à 1,20 million d’unités.

Hormis le Royaume-Unis, tous les grands marchés profitent de cette dynamique arithmétique et affichent une croissance à deux chiffres : l’Allemagne (+10,5%), la France (+10,6%), l’Italie (+10,1%), l’Espagne (+10,7%). Outre-Manche, les immatriculations n’ont frémi que de 2,9%, ce qui représente néanmoins un joli score vu le niveau historique de janvier 2016, le marché britannique atteint même ainsi son plus haut niveau depuis 2005.

La timide apparition de Lada chez Renault


Dans tous ces marchés, le diesel fléchit ou marque le pas au profit de l’essence. Les véhicules hybrides rechargeables et tout électriques agrandissent la niche qu’ils occupent mais restent encore marginaux.

Première marque en Europe, Volkswagen s’inscrit dans la dynamique du marché (+10%) et maintient sa pénétration à 11,7%. Sa Golf reste l'indétrônable numéro une des modèles les plus vendus sur le continent, mais sa Polo a été remplacée sur le podium par la Renault Clio (voir le Top 50 des modèles).

Peugeot et Renault surfe sur la même vague (+10%), alors que Citroën ne tire pas encore profit de sa nouvelle C3 et ne progresse que de 6%.

En janvier 2017, PSA reste devant le groupe Renault en Europe alors qu’il a été dépassé sur l’ensemble de l’année 2016.  Notons que l’ACEA comptabilise désormais Lada dans les résultats du groupe Renault qui a pris le contrôle d’Avtovaz à partir de cette année. Les immatriculations de la marque russe, vendues marginalement dans quelques pays de l’Est de l’Europe, restent insignifiantes (281 unités).

Le réveil de Toyota


FCA continue d’avoir le vent en poupe (+15,2%), tiré par la marque Fiat (+17,3%) alors qu’Alfa Romeo (+31,4%) prend le relais de Jeep qui s’essouffle (-5,6%) après des années d’avancées ininterrompues.
Ford, Opel et Nissan marquent le pas, alors que Toyota repart en conquête (+12,9%), tiré par son C-HR.

Au sein du groupe Volkswagen, les deux marques Skoda (+10,9%) et Seat (+26,7%) sont en bonne forme, la marque espagnole est désormais dynamisée par l’Ateca.

Mitsubishi, récemment intégré à l'alliance Renault-Nissan, détient 0,7% du marché européen, soit 2.400 unités, et reste stable sur le mois (+0,8%).

Mis à part Audi, qui marque le pas (+3,1%), le haut-de-gamme commence bien 2017, avec des bonds significatifs pour Mercedes (+15,6%), BMW (+10,6%), Volvo (+12,3%) et Jaguar (+44,7%).