A l'instar de Volkswagen qui présentait son concept fin mai, Peugeot déploiera dès la fin du mois une tablette numérique dans les accueils après-vente de son réseau.

Grâce à la tablette numérique, le conseiller service peut améliorer ses performances en termes de ventes additionnelles, lors du tour du véhicule avec le client (photo : Elise Sévère)Plusieurs sites pilotes ont déjà testé cet outil et Peugeot estime qu'il y a généré, en moyenne, 8% de ventes additionnelles supplémentaires, et 18% de marge moyenne par mois (pièce et main d'oeuvre).

Car ce concept, qui porte le nom de "Peugeot Service Pad", permet bien sûr d'améliorer la qualité de service offerte au client en termes de convivialité et de transparence. Mais il doit aussi et surtout être vecteur de progression des résultats commerciaux du réseau en après-vente.

Comment ça marche
La tablette est équipée d'un logiciel spécifique, qui permet une réception atelier en trois étapes.
1. D'abord, le conseiller commercial service prépare le dossier du client de manière classique sur l'unité centrale de sa banque d'accueil.
2. Les informations sont ensuite envoyées sur la tablette, qui est reliée en wifi au système. Ainsi, le conseiller effectue le tour du véhicule en compagnie du client, en suivant les étapes inscrites à l'écran de son support mobile. Fini les allers-retours entre le PC central et la voiture.

Le logiciel installé sur la tablette comporte un volet consacré aux ventes additionnelles, qui doit permettre au professionnel de n'oublier aucune proposition susceptible d'intéresser l'automobiliste lors des contrôles visuels effectués avec lui, lors du tour du véhicule. Au menu : des offres commerciales et des argumentaires adaptés pour pouvoir vendre des prestations en carrosserie ou encore en vitrage. Le conseiller commercial service peut également consulter à distance le catalogue de pneumatiques, et accéder au stock de pièces de rechange.

3. Une fois le tour du véhicule terminé, les résultats sont transférés de la tablette vers le système central, pour être imprimés. Puis la commande est signée par le propriétaire de la voiture.

Toutes les indications enregistrées sur la tablette sont gardées en mémoire. Ces informations permettront d'anticiper de manière plus efficace l'activité à venir, au cas où le client ne valide pas tous les travaux à effectuer sur sa voiture par exemple. Elles permettront également d'améliorer la fidélisation du client, en lui proposant des prestations adaptées à ses besoins.

Combien ça coûte
La tablette, ainsi que l'ensemble de l'offre Service Pad qui comprend formation, assistance technique et mises à jour, se souscrit sous forme d'un abonnement de trois ans. La première mensualité s'élève à 400 euros, et toutes les autres à 50 euros chacune.

A lire aussi sur le même sujet :
Les tablettes s'invitent en concession