Faurecia détient désormais 100% de la société suisse Hug Engineering, spécialisée dans les systèmes complets de purification des gaz d’échappement pour les moteurs à très haute puissance (plus de 750 ch.). Les moteurs de cette nature sont principalement utilisés pour la propulsion marine, la production d’électricité, le ferroviaire, l’agriculture ainsi que d’autres secteurs industriels. 

« Hug Engineering propose à ses clients la conception, la production, l’installation et le service après-vente de systèmes complets comprenant des systèmes de dosage et de contrôle, des filtres à particules diesel, une réduction catalytique sélective du CO2 ainsi qu’une oxydation catalytique », détaille un porte-parole de Faurecia.

Faurecia renforce ses positions dans le secteur des systèmes de dépollution (FAP, catalyseur SCR, catalyseur d’oxydation…) et mise sur un marché d’avenir qui devrait croître rapidement « en vue d’atteindre 2,4 milliards d’euros au cours des 10 prochaines années, lorsque la majorité des moteurs à très haute puissance sera soumise à des réglementations », dixit Christophe Schmitt, vice-président exécutif de Faurecia Clean Mobility.

Le groupe Hug Engineering, actuellement dirigé par Stefan Fuss, a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de près de 50 millions d'euros et réunit 230 collaborateurs dans 5 pays à travers le monde, avec un ancrage majoritairement européen.