Le groupe Fiat-Chrysler a annoncé des résultats financiers flatteurs, même s'ils sont un peu en deçà des attentes du monde financier.

Le groupe italo-américain a enregistré en 2017 un bond de 93% de son bénéfice net, à 3,5 milliards d'euros. Mais il a révisé à la baisse une partie de ses objectifs, dont le chiffre d'affaires.

FCA a vendu 4,74 millions de véhicules sur l'année 2017, un chiffre stable par rapport à 2016.
Le chiffre d'affaires est lui aussi resté quasi stable à 110,9 milliards d'euros (contre 111 mds), un résultat inférieur à son objectif (entre 115 et 120 milliards).

Le groupe a en revanche atteint son objectif de dette nette industrielle --qui devait être inférieure à 2,5 milliards-- puisqu'elle atteint 2,39 milliards.

Pour 2018, le groupe s'attend désormais à un chiffre d'affaires de quelque 125 milliards d'euros contre 136 milliards prévus précédemment.

Il prévoit par ailleurs de réaliser un bénéfice net ajusté de 5 milliards d'euros, contre un chiffre compris entre 4,7 et 5,5 milliards d'euros selon les anciennes prévisions.