Selon l’étude présentée par la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) et validée par le cabinet KPMG, le e-commerce a continué à croître significativement en France en 2017. Ainsi, les Français ont dépensé 81,7 milliards d’euros sur internet en 2017. « Porté par l’élargissement de la clientèle avec plus de 37 millions de cyber-acheteurs (selon la source Médiamétrie//NetRatings), l’augmentation de la fréquence d’achat, les nouveaux comportements d’achats sur mobile, les ventes e-commerce ont progressé de 14,3% sur un an, un niveau de croissance maintenu depuis trois ans. En 2017, 1,2 milliard de transactions en ligne ont été réalisées soit une croissance de 20,5% », détaillent les auteurs de l’étude.

Un panier moyen quasiment multiplié par trois en 10 ans !


Le montant moyen annuel d’une transaction s’érode à 65,5 euros en 2017, contre 69 euros en 2016, soit - 5%. Sur les deux dernières années, le panier moyen a fortement diminué. Stable autour de 90 euros entre 2005 et 2011, le panier moyen ne cesse ainsi de reculer depuis. Mais cette baisse du panier moyen est plus que compensée par la fréquence d’achat qui augmente fortement depuis 3 ans : + 19% en 2017 (après + 21% en 2016 et + 19% en 2015). Les e-acheteurs effectuent en moyenne 33 transactions en ligne par an, pour un montant total de près de 2 200 euros. En 10 ans, le panier moyen annuel est passé de 763 euros (2007) à 2 184 euros (2017) ! Parallèlement, la création de sites marchands se poursuit : le nombre de sites marchands actifs augmente de 10% sur un an. 

Des indices révélateurs


Par ailleurs, l’indice iCE (qui permet de mesurer la croissance des sites leaders, à périmètre constant) continue de croître. Les sites de vente aux particuliers progressent de 9% sur l’année (y compris les « market places »). La croissance des ventes internet aux professionnels est aussi très soutenue, à +17,5%, avec un pic enregistré au 4ème trimestre (+ 27%). L’indice iPM, destiné à mesurer le volume des ventes réalisées sur les places de marché (ventes réalisées par les marchands hébergés sur les places de marché de l’iCE), a progressé de 15% en 2017, une progression moins importante que l’an dernier. L’indice iCM, qui mesure les ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marchés) progresse de 38% en un an, l’année 2017 marquant une ré-accélération des ventes sur smartphones et tablettes.

Le cap symbolique des 100 milliards d’euros à l’horizon 2019


« Porté par l’augmentation du nombre de cyberacheteurs, de la fréquence d’achat et du développement de l’offre, l’e-commerce devrait poursuivre sa croissance dans les prochains mois et dépasser les 90 milliards d’euros en 2018. A ce rythme la barre des 100 milliards devrait être franchie fin 2019 », concluent les auteurs de l’étude.