Le groupe familial, qui a démarré l’an passé l’activité de sa deuxième plateforme logistique de pièces de rechange, située dans la commune du Luc en Provence (83), s’attèle désormais à l’extension de son entrepôt historique de Torcé (35). Le chantier prévoit notamment la construction d’une extension de 1 000 m² dédiée aux pneumatiques, d’une autre de 2 000 m² pour les pièces et accessoires Distrigo.

« Ces travaux répondent à la nouvelle stratégie après-vente multimarque du groupe PSA qui passe d’une offre centrée sur les pièces d’origine de ses trois marques emblématiques Peugeot, Citroën, DS Automobiles et prochainement Opel, à une offre totalement élargie à l’ensemble du marché de la réparation indépendante », rappelle le groupe sur son site Internet.

Ouverte en 2004, la plateforme de Torcé, qui stocke actuellement plus de 24 000 références, disposera au total d’une superficie d’environ 10 000 m². Le groupe Gemy indique que l’outil sera opérationnel d’ici fin décembre 2018, voire début janvier 2019. En 2016, le site avait généré un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros.

La structure Gemy Pièces de rechange fait partie des 39 plaques Distrigo développées en France dans le cadre de la stratégie après-vente multimarque du groupe PSA.