Selon le dernier décompte actualisé au 13 février du fonds d'indemnisation mis en place en août dernier par General Motors, les défauts sur ses véhicules auraient été à l’origine de 56 morts, 9 blessés graves et 78 blessés légers.

Un million de dollars versé par décès

Ces chiffres pourraient être révisés à la hausse, 1.388 dossiers dont plus d'une centaine portant sur des décès étant encore à l'étude, prévient le fonds, qui a reçu au total 4.312 demandes d'indemnisation.
Au 13 février, 143 requêtes donnent pour le moment droit à une indemnisation. Environ 513 dossiers ont d'ores et déjà été rejetés et 1.070 autres jugés incomplets ou manquant suffisamment d'éléments pour justifier une indemnisation.

GM prévoit de verser un million de dollars par décès auquel s'ajoutent 300.000 dollars pour le conjoint survivant et 300.000 dollars pour chacun des éventuels ayant-droits. Des provisions ont déjà été prévues dans ses comptes.
Pour les autres victimes ayant subi un préjudice corporel, le montant varie de 20.000 dollars à 500.000 dollars.

Arrêt du moteur d'un voiture à pleine vitesse

Le numéro un américain de l'automobile est accusé d'avoir commercialisé des voitures dont le commutateur d'allumage était si sensible que le moindre cahot pouvait provoquer l'arrêt du moteur d'une voiture lancée à pleine vitesse, bloquant la direction assistée et empêchant le déploiement des airbags.

Ce défaut, connu depuis 2005, par GM lui vaut également d'être l'objet d'enquêtes du département de la Justice, du gendarme des marchés financiers, la SEC, et du Congrès. Le constructeur a déjà écopé de plusieurs amendes.

Le groupe fera face à un premier procès dans cette affaire le 11 janvier 2016, certains plaignants ayant refusé de solliciter son fonds d'indemnisation.

Les victimes potentielles et leurs familles avaient jusqu'au 31 janvier pour soumettre un dossier de réclamation. GM a refusé l'extension du délai.

L'affaire du commutateur d'allumage a poussé GM à rappeler en 2014 un peu plus de 30 millions de véhicules dans le monde, un record, pour d'autres problèmes mineurs (dont 2,6 millions considérés comme tardifs) . Mais les automobilistes américains lui ont gardé leur confiance, avec des ventes record de 9,92 millions d'unités l'an dernier.