Mais que va concrètement changer la nouvelle identité juridique de PSA Retail France SAS, annoncée le 1er juin dernier ? Difficile de comprendre cette évolution qui semble à première vue très administrative, à moins de poser la question à Hervé Krux, directeur de l'entité en France et auteur de cette union.
Hervé Krux, directeur de PSA Retail France SAS

« Nous sommes très fiers d'avoir réussi à trouver un accord, signé par tous les syndicats et qui offre aujourd'hui un visage unique, des statuts indifférenciés que l'on soit issu de Peugeot ou de Citroën et des avantages identiques, que ce soit au niveau des congés, des tickets restaurant ou de sujets 100 % business », avance le directeur de PSA Retail France SAS.

Derrière ce chantier gigantesque, mené à bien par Hervé Krux, se cache également les nouvelles ambitions de la filiale de distribution du groupe PSA : devenir une exemple pour le groupe et la distribution en général. Pour y parvenir il a fallu tout d'abord que l'entité se mette au niveau des meilleurs groupes privés du réseau, accroisse la sécurité au travail dont les indices étaient trop élevés et améliorer la qualité de service au client.

« En un an, nous avons réussi à diviser par deux  le nombre d'accidents du travail, ce qui nous permet de nous positionner au même niveau que les usines. côté qualité de service, nous venions de loin par rapport aux concessionnaires. nous avons pu progresser de deux points chez Peugeot en VN et de 8 points en après-vente en l'espace de deux ans. Chez Citroën, nous y sommes parvenus en an », poursuit Hervé Krux.

Spécialiste du retail, Hervé Krux ne boude pas son plaisir lorsqu'il affiche des résultats supérieurs à ceux des investisseurs privés lors des visites mystères organisées par les marques. L'après-vente a été l'un des premiers chantiers : la qualité de service passe en premier par cette étape. Système de Payplan à l'après-vente pour les conseillers service, création d'un call center -ouvert de 7h30 à 19h30- qui gère aujourd'hui 2,5 millions d'appels et 41 % des prises de rendez-vous... « Auparavant, nous enregistrions 25 % d'appels non aboutis, aujourd'hui nous sommes tombés à 5% », démontre le directeur de PSA Retail France SAS.

Les ambitions du groupe restent l'amélioration permanente : chaque jour une réunion de tous les sites PSA Retail permet de faire remonter les verbatim clients, le niveau de panier moyen... Chaque mois, les directeurs de sites se rencontrent pour rédiger la charte client qui sera instaurée. Mais d'autres très gros chantiers ont également été ouverts : sur le véhicule d'occasion notamment et la prochaine ouverture de la plateforme digitale Cardayz 

Des nouveaux talents seront indispensables dans cette optique. PSA Retail France SAS lance une très grande campagne de recrutement : 300 apprentis seront recrutés d'ici à septembre pour étoffer tous les services : VN, VO, BtoB, après-vente, marketing...
En 2017, le groupe en France va réaliser 160 000 VN, 110 000 VO 2,4 millions d'heures après-vente et un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros.