Hyundai Motor a présenté au salon CES de Las Vegas un SUV utilisant un système de pile à combustible, alimentée à l’hydrogène, doté des dernières innovations électroniques et pouvant se transformer en véhicule autonome.  

Le SUV, baptisé Nexo et équipé de commandes vocales et d'intelligence artificielle, pourrait être vendu en Californie dès cette année.  

Hyundai Motor assure avoir résolu plusieurs problèmes en développant le Nexo, notamment les démarrages en cas de froid extrême et la question de l'autonomie qui atteint près de 600 kilomètres. Toutefois, des obstacles demeurent comme le manque de stations à hydrogène et le faible ratio de rendement énergétique du système.

"Nous comprenons tous que les défis technologiques et les innovations sont un processus sans fin qui va continuer jusqu'à ce que nous ayons réalisé une société mobile avec un maximum de confort, zéro accident et pas d'émissions", a commenté un vice-président du constructeur, Woong-chul Yang.


Pour promouvoir la technologie de conduite autonome, Hyundai s'est allié avec une start-up de la Silicon Valley, Aurora Innovation, dirigée par un ancien responsable de Google, Chris Urmson, alors en charge du projet de développement d'une voiture sans chauffeur.