Disposer de données de qualité est l'une des conditions indispensables pour qu'un concessionnaire puisse analyser son activité. Mais la lecture de ces informations n'est pas toujours simple et reste souvent chronophage. L'éditeur de solutions I'Car Systems propose, depuis le printemps, une extension de son logiciel I'Car DMS afin de faciliter la lecture de ces données. « C'est l'enjeu actuel de la business intelligence : quel support donner à nos clients afin de participer au mieux au pilotage de leurs affaires ? », présente Philippe Almouzni, président de I'Car Systems.

Vision de la Business Intelligence
MyBI se présente comme une solution hébergée qui se nourrit chaque nuit des informations entrées dans les logiciels I'Car DMS présents dans les concessions.  « La volonté de MyBI est de répondre à ce besoin de  consolidation des données, de couvrir l'ensemble du périmètre métier de la concession et de donner de la visibilité à toutes les activités et de faire en sorte d'avoir une visibilité de certains sujets ou de certains sites d'un groupe », poursuit Philippe Almouzni. Tableaux de bord dynamiques, vision panoramique des activités d'une concession (VN, VO, Après-vente, pièces de rechange), jusqu'à l'analyse détaillée du stock et des ventes gérés par un seul vendeur... MyBI permet par un système de code couleurs basiques (vert - orange - rouge)  de visualiser les indicateurs d'un groupe ou d'une affaire, au global ou par activité.

En test dans le groupe Duffort
En phase de test et de déploiement dans le groupe Duffort, cette nouvelle interface séduit largement Bruno Baudouin, directeur général du groupe : « Le tableau de bord se base sur les données du DMS et peut être modifié sans limite en fonction des informations recherchées. »
« Dans le groupe, notre attention se focalise en premier lieu sur la gestion des stocks et la trésorerie. Ce sont des informations que chaque directeur de site doit surveiller de très près », appuie Arnaud Duffort, co-président du groupe Duffort. Les données sont même essentielles puisque représentant des marques premium Jaguar, Land Rover et Maserati, les véhicules ne sont pas portés financièrement par la captive FCA Bank et doivent donc être payés au constructeur avant même d'être livrés aux clients.

Autant dire que ces deux indicateurs (stock en volume et en valeur) figurent en très bonne place sur l'interface MyBI du groupe Duffort. Plus tard, Bruno Baudouin pense même à ajouter un tableau de bord synthétique sur le financement, 5e centre de profit d'une concession selon le directeur général du groupe.
Pour l'instant, les sites franciliens disposent de MyBI mais l'intégralité des concessions (14 au total sur la région parisienne, l'Eure-et-Loir et la Normandie) devrait en bénéficier dans le courant du premier semestre 2016. La licence coûte 110 euros par mois et par utilisateur auxquels s'ajoute une mensualité de 28 € par site et par mois. Deux jours d'installation et de formation sont nécessaires à sa mise en place.