Rachetée en 2014 par BNP Paribas Cardif, la société Icare revendique en 2017 une croissance à deux chiffres grâce à sa performance sur les extensions de garanties adossées au financement (avec Cetelem, Viaxel…) et plus encore sur les contrats d’entretien, liés à la progression des contrats de leasing. Le garantisseur surfe également sur le démarrage de ses activités en Italie et en Allemagne l’an passé. « Ces deux pays, sur lesquels nous opérons uniquement à ce jour via la garantie panne mécanique, représentent entre 10 et 20 % du chiffre d’affaires de la société. Nous allons continuer de nous développer à l’international », informe François Tritz, responsable du développement et du marketing d’Icare.

Opteven s’implante en Espagne


La société Opteven, l’un des principaux concurrents d’Icare en France, a également prévu, dans le cadre de son plan d’entreprise, de se renforcer sur certains des principaux marchés européens. « Ce développement international répond à des enjeux de taille critique et de visibilité et permet également d’être mieux positionné sur les appels d’offre paneuropéens», explique Albert Etienne, directeur général délégué en charge du développement de l'activité.

En Europe, Opteven s’appuie déjà sur deux filiales : en Italie et au Royaume-Uni. Sur ce dernier marché, elle dispose également d’un plateau de gestion. Depuis sa plateforme de Lyon, la société opère pour l’activité de garantie panne mécanique dans cinq pays (Espagne, République Tchèque, Suède…). Le garantisseur annonce étudier d’autres implantations sur le Vieux Continent, notamment en Espagne, même si rien n’est acté à ce jour.