A l’exemple de ce qui se passe dans la distribution automobile, le monde de l’informatique pour les concessionnaires ou groupes de concessionnaires se concentre.

C’est ainsi que les deux éditeurs de logiciels Datafirst et I’Car Systems vont se rapprocher sous l'égide de la société de capital investissement Argos Soditic. L’ambition est de devenir le numéro un français du secteur de l’informatique pour la distribution automobile.

Les deux entreprises qui vont ainsi se rapprocher et mettre en œuvre des synergies sont Datafirst de Lyon (16,6 millions d'euros de chiffre d'affaires, 148 collaborateurs) et I'Car Systems Group de Saint-Pierre-des-Corps (14,3 millions d'euros de chiffre d'affaires, 155 collaborateurs).

50 000 utilisateurs


Le nouvel ensemble sera détenu majoritairement par Argos Soditic, aux côtés des dirigeants des deux entreprises. Il sera dirigé par Philippe Almouzni, l'actuel président d'I'Car Systems.

La future société sera présente dans douze pays et comptera 50.000 utilisateurs. Elle ambitionne de devenir "un acteur de référence (couvrant) la totalité des marques des constructeurs automobiles".

"Une offre globale pourrait ainsi être proposée afin de répondre à l'ensemble des besoins des distributeurs automobiles, explique-t-on, au sein de l'entreprise. Celle-ci propose notamment des progiciels de gestion intégrée (DMS), de la gestion de plateformes de pièces de rechange (PR), de la gestion de la relation clients (CRM), des applications de business intelligence et de gestion de la performance, des solutions digitales, et des services managés".


Accompagner la croissance des groupes automobiles


Ce rapprochement permettrait d’accompagner les mutations profondes et la transformation digitale de l’industrie automobile, d’accompagner la croissance des groupes de distribution avec une stratégie d'innovation offensive, d’augmenter la capacité de production du groupe, de réduire le time to market, et d’accroître le retour sur investissement des offres grâce à une base clients élargie.

"Notre ambition au travers du projet de rapprochement est de donner des moyens supplémentaires à I’Car Systems et à Datafirst pour capitaliser sur leurs forces respectives et franchir ensemble un nouveau palier de développement", explique Karel Kroupa, associé chez Argos Soditic.
 

Crée en 1989, Argos Soditic est spécialisé dans les prises de participation dans les sociétés de taille moyenne, dont la valeur d'entreprise s'étage entre 25 et 200 millions d'euros.
A ce titre, il était déjà majoritaire au capital d'I'Car Systems, qu'il avait aidé à retrouver son indépendance en 2013 après huit années passées dans le giron du groupe britannique Sage.