L’intelligence artificielle présente-t-elle un risque pour l’humanité ? A en croire Elon Musk, il est grand temps de s’alarmer. Selon The Guardian, qui a rapporté ses propos lors d’une réunion de l'association des gouverneurs américains qui s'est tenue le week-end du 14 juillet 2017, le PDG de Tesla (et de Space X) a une nouvelle fois réitéré ses mises en garde contre l’intelligence artificielle. Il a également plaidé pour des mesures de sécurité face à sa potentielle menace.

« L'intelligence artificielle est un cas rare dans lequel nous devons avoir une régulation pro-active, et non réactive. Car le temps que nous réagissions, il sera déjà trop tard ! », alerte l’entrepreneur.

Ce n’est pas la première fois qu’Elon Musk réclame des textes de lois aux états américains qui permettraient de la réguler. Le jeune entrepreneur avait notamment exprimé ses inquiétudes sur deux lettres cosignées de plusieurs scientifiques comme Stephen Hawking pour s’opposer à l’utilisation d’armes autonomes. Car sa principale crainte est de voir un jour les hommes « détrônés » par des machines, des robots ou autres logiciels.

« Je ne cesse de tirer la sonnette d’alarme, mais tant que les gens ne verront pas des robots tuer des personnes, ils ne sauront pas comment réagir, tellement ça leur paraît irréel », s’inquiète notamment Elon Musk sur la progression du phénomène.

Une histoire un peu paradoxale quand on sait que le fondateur de l’entreprise américaine de voitures électriques de luxe vient de créer Neuralink, une interface qui connecte les cerveaux aux machines !