Facebook, Google ou encore Microsoft investissent massivement ces dernières années dans l’intelligence artificielle. Mais ce monde fascinant ne leur est pas uniquement réservé. L’industrie automobile souhaite également l’explorer. Par l’intermédiaire de son laboratoire de recherche, le groupe Toyota vient de créer un fonds d’investissement de 100 millions de dollars, soit près de 88 millions d’euros, pour financer les start-up spécialisées dans l’intelligence artificielle.
Cette filiale capital-risque appelée "Toyota AI Ventures", et installée dans la Silicon Valley, permettra au constructeur de collaborer avec des entrepreneurs "talentueux" travaillant dans la robotique, la mobilité autonome, la data et le cloud.

"Nous reconnaissons l'importance d'élargir notre champ d’actions avec les meilleurs talents. Cette entreprise constitue une étape majeure vers notre mission d'autonomiser les entrepreneurs talentueux qui partagent les valeurs de Toyota visant à améliorer la qualité de la vie humaine. L'un des plus grands défis auxquels les entrepreneurs sont confrontés est de savoir s'ils construisent le bon produit pour le bon marché", souligne le constructeur.

Le constructeur japonais s’engage auprès des start-up qu’il financera à les aider en mettant à leur disposition toute son expertise technique et son réseau de partenaires. "Car leur succès est notre succès", ajoute-il.

Trois start-up déjà financées

Le processus de financement a déjà débuté. Trois entreprises ont bénéficié d’une levée de fonds pour se développer. Intuition Robotics (Israël) a reçu la somme de 14 millions de dollars pour améliorer la conception d’un compagnon robotique social. Toyota a investi dans la société SlamCore (Grande-Bretagne) en mars 2017 qui est spécialisée dans l’algorithme de suivi visuel des véhicules autonomes. Plus de 12 millions de dollars ont été attribués à Nauto, société américaine qui fournit des systèmes d’amélioration et de surveillance de la conduite.