Après que PSA eut racheté Opel à GM, Karl-Thomas Neumann, qui dirigeait la marque allemande depuis mars 2013, avait rapidement quitté le groupe français. Agé de 57 ans, l’ancien manager de Volkswagen et de Continental avait récemment refait parler de lui en investissant dans la start-up door2door, dont il intégrait par la même occasion la direction générale. Door2door est spécialisée dans les services de mobilité à la demande et a été fondée en 2012 par Tom Kirschbaum et Maxim Nohroudi. Elle supervise notamment le service de ride-sharing, baptisé "allygator shuttle", qui exploite quelque 25 mini-bus électriques à Berlin, avec l’Adac.

Un pari délibéré sur les véhicules électriques


Karl-homas Neumann vient d’annoncer qu’il intégrait aussi la direction de la start-up Evelozcity, qui affirme sa volonté de modifier les plateformes traditionnelles des véhicules pour parvenir à concevoir une base réellement modulaire susceptible d’accueillir différents types de véhicules électriques. L’entreprise prévoit de développer à l’horizon 2020 un véhicule individuel, un véhicule dédié à la livraison du dernier km et une voiture destinée à des usages en partage. Volontiers discrète, la start-up avait été médiatisée suite à une plainte déposée par Faraday Future qui accusait Stefan Krause, un de ses anciens collaborateurs qui a fondé Evelozcity, de détournement de technologies et de "débauchage de collaborateurs". Ulrich Kranz, ancien de Faraday Future et de BMW i, a aussi rejoint Evelozcity. Au sein d’Evolozcity, Karl-Thomas Neumann sera en charge des expériences de mobilité et du marketing pour la zone Europe.