Le premier semestre 2017, une période faste pour Kia qui annonce un record de ventes. Sur les six premiers mois de l'année, le constructeur sud-coréen a vendu 251 472 unités en Europe et enregistre une hausse de 9,5 % en glissement annuel. Grâce à cette performance, la marque voit sa part de marché européenne grimper à 3 %, soit +0,2 point sur la même période en 2016 avec 229 585 modèles écoulés.

Selon le constructeur, la France a fortement contribué à la croissance en réalisant également un exploit. Les ventes françaises représentent 19 714 unités, enregistrant une hausse de 11 %, soit 1 944 immatriculations supplémentaires par rapport à la période précédente. Une victoire historique poussée notamment par les ventes du crossover Kia Sportage (6 077 unités), de la citadine Kia Rio (4 332) suivis de la Picanto (3 125) et du Niro (1 860).

« Notre croissance a été dopée par nos nouveaux modèles lancés ces derniers mois, et par notre gamme, en constante expansion, de véhicules équipés de groupes propulseurs HEV, PHEV et EV. Sur les six premiers mois de l’année, nos véhicules à propulsion alternative ont représenté 7,5 % de nos ventes européennes, contre seulement 1 % au premier semestre 2016. Cette tendance va se poursuivre avec le développement de notre gamme de modèles électriques et hybrides », souligne Michael Cole, patron Kia Motors Europe.

Les ventes de modèles hybrides, hybrides rechargeables et électriques ont également boosté les ventes européennes. Ce sont plus de 18 800 immatriculations enregistrées dans ces trois catégories d’énergie. Elles ont ainsi été multipliées par 7 par rapport au premier semestre 2016 (2 398 ventes). A lui tout seul, le crossover hybride Kia Niro s’est écoulé à 16 000 exemplaires.
Selon le constructeur, les ventes des modèles hybrides et électriques devraient continuer leur progression tout au long de l’année. Une avance précieuse pour tenir son objectif pour 2020 : améliorer le rendement énergétique de sa flotte de 25% par rapport à 2014.