Un jour de plus et ça redémarre. Après une période de stabilité en septembre, le marché de l’occasion a profité d’un jour ouvré supplémentaire (22 jours au lieu de 21 l’an passé) pour repartir de l’avant : +9,3 %, à 517 866 unités. C’est la quatrième fois en 2017 que le marché dépassé la barre des 500 000 immatriculations sur un mois. Toutes les marques ont enregistré une hausse de leurs immatriculations de véhicules d’occasion en octobre. Les principales performances sont à mettre à l’actif de Dacia (+32,2 %), Kia (+19,5 %) et Suzuki (+19,2 %).

Avec 51 105 immatriculations, soit un peu moins de 10 % du marché, le segment des VO âgés de moins d’un an a grimpé de 15,5 %, porté notamment par BMW (+57,5 %), Seat (+55 %), Skoda (+52,2 %) et Suzuki (+52 %). La tranche des produits âgés de 1 à 5 ans a progressé de 7,2 %, à 122 778 unités, tandis que le marché des VO âgés de plus de 5 ans a, lui, augmenté de 9,2 %, à 343 983 véhicules, représentant deux tiers des transactions (66,5 %).

Sur dix mois, le marché de la seconde main se porte donc très bien avec une hausse de 3,2 %, à 4 842 618 unités. Il est donc désormais acté que le record établi l’an passé (5,64 millions) sera battu en 2017. Il semble également tout aussi entendu que les immatriculations devraient, et pour la première fois, se situer au-dessus des 5,7 millions de véhicules. La question est désormais de savoir si le marché dépassera les 5,8 millions d’unités. Pour l'instant, il en prend le chemin.

En France, il s’est immatriculé 2,8 VO pour 1 VN en France depuis janvier.

-Retrouvez les statistiques du marché de l'occasion par marque en cliquant sur le lien ci-dessous