Cette coalition, qui réunit huit organisations* représentant les assureurs, les sociétés de leasing, les concessionnaires, les prestataires de contrôle des véhicules, les entreprises de l’après-vente automobile et les consommateurs, a profité de la célébration des 60 ans du Traité de Rome pour faire entend sa voix. Soucieuses de marquer son territoire face aux
« tentatives des constructeurs de bloquer en leur faveur l’accès à l’information technique des véhicules connectés, qui menacent la concurrence, l’innovation et le libre choix des consommateurs », la coalition réclame la mise en « place d’un cadre réglementaire solide pour créer une plateforme interopérable, standardisée, sûre et sécurisée, digitale, embarquée et télématique ».

« Dans le secteur automobile, la concurrence de l’ère digitale commence à l’intérieur du véhicule où la qualité et l’accessibilité des données embarquées peuvent être offertes et choisies par le consommateur. Cependant, le design actuel des systèmes télématiques fermés contrôle le flux de données qui entre et sort du véhicule et limite fortement la concurrence et l’innovation de tous les services et produits autour de la voiture, soulèvent les huit fédérations et associations dans un communiqué commun. Sur les marchés hautement compétitifs des ventes de véhicules, de l’entretien et des réparations, des assurances, du leasing et de la location, des contrôles périodiques obligatoires, des pièces détachées et outils de tests diagnostiques, « la libre circulation des données » et l’interopérabilité sont des éléments clés, seuls garants d’un véritable choix des services digitaux permettant au propriétaire du véhicule de décider avec qui il partage ses données et à quelles fins ».

La FEDA, en qualité de membre de la FIGIEFA, n’a pas tardé à apporter son soutien à cette coalition et en appelle de son côté « aux autorités françaises pour que la tentation d'étouffement de la libre concurrence et de l'entreprenariat voulue par certains acteurs industriels soit contenue de façon à assurer à l'Union Européenne et donc à la France les principes de base sur lesquels s'est construite la croissance économique des 60 dernières années ».

*ADPA, CECRA, CITA, EGEA, FIA, FIGIEFA, Insurance Europe, Leaseurope