Chaque trimestre, l’association SRA (Sécurité et réparation automobiles) analyse un panier de pièces de rechange (50 à 60 par véhicule) sur la base d'un échantillon de véhicules représentatifs du parc français (187 modèles en 2017). Ce travail permet de déterminer l'évolution du prix ainsi que du coût des pièces de rechange.

Sur le troisième trimestre 2017, il ressort que le prix moyen des pièces de rechange (à modèle constant) a augmenté de 2,5 % par rapport à la même période de l’an passé. La hausse était déjà de 2,4 % au deuxième trimestre 2017. A titre de comparaison, celle-ci se situait autour de 1 % sur l’ensemble de l’exercice 2016.

Toujours sur ce troisième trimestre 2017, l’association relève que l’augmentation du coût moyen des pièces de rechange consommées a atteint +3,7 %. 

SRA indique que cette variation notable du coût des pièces émane principalement de quelques marques et modèles, BMW et Mini en tête. « L’augmentation est particulièrement élevée pour la BMW Série 3 VI (+20,4%). Le panier pièces de la Renault Twingo 3e génération est nettement plus cher que celui de la Twingo II.  Il en est de même pour le panier de la Toyota Aygo II et celui de la 1ère ».

Enfin, l’organisme informe que le taux horaires de main-d'œuvre carrosserie se situe à +2,7% sur le troisième trimestre 2017, une hausse sensiblement identique à celle déjà observée au premier semestre.