La location de longue durée continue de gagner du terrain. Après un bond de 11% du nombre de véhicules mis à la route en 2016, c’est une autre avancée de +6,8% qui est enregistrée en 2017. 

Le nombre de véhicules neufs acquis par les loueurs croît toujours plus vite que l'ensemble du marché français.

Le volume acquis par les loueurs atteint 552 390 voitures particulières, utilitaires légers et véhicule de société (dont 539 549 par les 12 premiers adhérents du Syndicat national des loueurs de véhicules en longue durée, SNLVLD).

C’est ce qui ressort des derniers chiffres présentés par cette organisation lors d’une conférence tenue à Paris ce 30 janvier 2018.

Olivier Monot, Pdg d'Alphabet France (à gauche), a pris la présidence du SNLVLD à compter de ce jour 30°janvier 2018. Il succède à François-Xavier Castille, appelé à de nouvelles fonctions au sein du groupe Arval (à droite).

Le taux de dieselisation se tasse de 90% à 81%


Selon ces données du syndicat, les véhicules en LLD représentent désormais 21,6% des ventes totales (contre 21% en 2016).

Comme l’ensemble du marché français, les loueurs de longue durée se convertissent doucement à l'essence. Mais à un moindre rythme car s'adressent à des conducteurs gros rouleurs pour lesquels le gazole conserve d'indéniables vertus.

Le taux de dieselisation des véhicules acquis en LLD s’est érodé de 90% à 81% en un an.

Quant au parc en LLD, il totalise 1,366 million de véhicules (+7%) auxquels il faut ajouter 406 134 véhicules en gestion de flotte (+17,6%).

Affronter des changements sociétaux


Les loueurs de longue durée doivent faire face aux changements sociétaux en proposant toujours davantage services à leurs clients (assurance, maintenance, gestion des amendes) tout en tenant compte de l’essor de formules comme l’autopartage.

Longtemps annoncée, la location de longue durée auprès des particuliers reste encore marginale, mais devrait croître assez vite. En 2017 quelque 15 000 véhicules étaient en LLD auprès de particuliers, selon les données du syndicat.

Vers des chiffres plus précis


Le SNLVLD, qui va fêter cette année ses 40 ans, compte 27 adhérents. Il s’est donné les moyens de publier des chiffres plus précis et plus cohérents, notamment avec ceux des AAA.

A partir de 2018, seront pris en compte les immatriculations en LLD (et non pas simplement des mises à la route déclarées). Les chiffres feront apparaître les locations en longue durée réalisées par des entreprises ayant le code APE correspondant à la LLD mais aussi celles d'entreprises ayant d'autres codes comme celui d'intermédiaires monétaires (sociétés de financement). Ces chiffres seront validés par l'organisme Dataneo, partenaire du SNLVLD. 

Olivier Monot, Pdg d’Alphabet France, a pris la présidence du SNLVLD à compter de ce jour 30°janvier 2018. Il succède à François-Xavier Castille, appelé à de nouvelles fonctions au
sein  du  groupe Arval.