Petite rallonge pour la prime à la casse made in England. Selon le ministre du commerce Peter Mandelson, le gouvernement britannique va prendre en charge l'équivalent de 100 000 véhicules de plus que prévu dans le cadre du dispositif. Soit un investissement supplémentaire de 108 millions d'euros.

 

Depuis son lancement en mai jusqu'au début du mois d'août, la mesure a séduit 150 00 personnes. 227 750 véhicules (voitures et camionnettes) neufs ont été écoulés. Des résultats supérieurs aux objectifs de la Grande-Bretagne, qui comptait initialement allouer au dispositif un budget équivalent à 300 000 primes, et a donc du grossir son enveloppe.

 

Elsa Becherra

 

A lire aussi sur L'argusautopro :

Les perspectives pour le dispositif en France

Primes, le début de la fin

Les primes ont soutenu les ventes en europe cet été