C'est un honneur dont la marque aimerait se passer. Une étude publiée par l'association 40 millions d'automobilistes et le cabinet d'expertise automobile BCA Expertise montre que pour la quatrième année consécutive, la Smart Fortwo II est la voiture qui a le plus de risque d'être volée en France.

Elle devance le Range Rover Evoque.

Les françaises très convoitées


Les modèles de marques françaises restent toujours bien représentées dans ce baromètre annuel, avec la Clio 4 (5e), la DS3 Découvrable (7e), la Twingo II (8e) et la Mégane 2 (9e).

"Sur la Smart Fortwo II, l'électronique embarquée est facilement accessible, derrière des panneaux en plastique qu'il suffit de +déclipser+. C'est aussi un véhicule facile à démonter et ses pièces détachées, panneaux de carrosserie ou portières par exemple, se revendent bien", explique le directeur général de 40 millions d'automobilistes, Pierre Chasseray.


Les modèles les plus vandalisés


Les Austin Mini cabriolet R57 et R52 restent elles, pour la deuxième année de suite, les voitures les plus susceptibles d'être vandalisées, un classement qui réunit des véhicules plus luxueux, voire considérés comme "bling bling", comme la Porsche Boxter type 987 (3e), la BMW Série 1 E88 Cabrio (4e) et la Chrysler Crossfire (5e).

Ces classements sont établis sur la base du nombre de véhicules particuliers examinés par BCA, leader français du secteur de l'expertise automobile, entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017, rapporté au nombre de modèles en circulation.

L'essor du piratage informatique


Les vols par "mouse jacking" (piratage informatique des systèmes de sécurité) restent majoritaires (68%), souligne l'association qui se base sur les statistiques de l'Observatoire des vols Traqueur, société spécialisée dans la détection et la récupération de véhicules volés.

Avec le développement de la location entre particuliers, le covoiturage ou l'autopartage, les vols par abus de confiance ont augmenté de 25% en un an, devenant la deuxième méthode de vol de véhicules.