Le Black Friday, impossible que vous soyez passé à côté. Moment incontournable du e-commerce, le dernier vendredi du mois de novembre déclenche la fièvre acheteuse des consommateurs. Car pendant au moins 24 heures (le Black Friday débute parfois quelques jours avant ou s’étend jusqu’au lundi suivant avec le Cyber Monday), les acheteurs sont généralement matraqués à coup d’offres promotionnelles exceptionnelles.

L’automobile contaminé

pub toyota black friday mamie colette
Toyota Black Friday, les 24 et 25 novembre 2017
Cet évènement, importé des Etats-Unis, marque alors le coup d’envoi des festivités de Noël partout en France. Outre la mode ou encore l’électroménager, le secteur de l’automobile a été lui aussi contaminé et a fini par instaurer cette tradition du "vendredi noir".
Encore isolées il y a un an, les opérations programmées entre le 20 novembre et le 27 novembre 2017 par les professionnels de l’auto se comptent désormais par centaines ! Et si l’on regarde de plus près ce qu’il se passe sur la Toile ou en physique au niveau local, on se rend compte que tous les corps de métier se prêtent au jeu. Impossible pour nous de tout répertorier alors voici quelques exemples.

Les constructeurs sont plutôt bien présents. Le groupe PSA (Retail) organise son Black Friday en France et en Europe, où il opère le vendredi 24 et le samedi 25 novembre en proposant des rabais sur les véhicules de démonstration et d’occasion (à prix coutant jusqu’à épuisement des stocks), en après-vente avec la TVA offerte ou sur les pièces de rechange et accessoires. Pour le réseau Renault Retail Group, le site Internet de l'opération promet des réductions bien spécifiques : 23 % sur le Kadjar, 26 % sur le Scénic ou encore 30 % sur des Clio et Captur.
De son côté, Toyota s’amuse avec son accroche : "finalement, Antoine n’ira pas fêter l’anniversaire de mamie Colette". Le constructeur japonais offre jusqu’à -30 % sur une sélection de véhicules en stock identifiés sur les deux jours.

Rupture de stocks rapide

pub black friday du groupe félix faure
Opération du groupe Félix Faure

Mais ce sont peut-être les distributeurs qui sont le plus impliqués au niveau local. Le Black Friday est d’ailleurs totalement intégré dans les moments de vie d’une concession. Du bon marketing pour booster le trafic et dégager les stocks. Ainsi, le groupe Maurin* communique sur son opération de 24h avec "plus de 500 véhicules à prix imbattables". Le groupe Legrand, le groupe Clim, Kroely automobiles, Pigeon, Azur Motors, CB automobiles ou encore Midi Auto* à Chartres s’alignent aussi sur des promotions. Le groupe Felix Faure* provoque encore davantage la fièvre acheteuse de ses clients en déclinant l’opération tous les vendredis du mois, soit le 10, 17 et 24 novembre.

Les centres-autos ne sont pas en reste. Sur le site Internet de l’enseigne Feu Vert, un bandeau noir fait office de décompte. Il indique seulement les heures restantes avant le boom des promos, et c'est tout. La sensation de l’unique et de l’urgence est ainsi créée. Norauto est présent sur Dealabs (site de partage de bonnes affaires) et offre aux participants 15 euros en bons par tranche de 100 euros d’achat en centre (selon les sites participants) ou sur le site national.

Profil + s’approprie l’événement et le détourne en "Pink Friday" (en rapport avec son logo). Le spécialiste du pneu propose des ventes flash sur Goodyear et Dunlop avec une réduction immédiate de 20 % sur les 400 premières demandes Web. L’opération prendra fin le 24 novembre à minuit ou au 400e client.

A noter que, selon une étude diffusée par le site Poulpeo, les Français devraient dépenser, lors de ce week-end, 845 millions d'euros en ligne (+15 % par rapport à 2016), et 4,5 milliards d'euros dans les magasins (+ 4 %).


* Campagnes de communication réalisées par les équipes de Digital Argus Campaign, plus d’informations ici