“Autour de 2%, c’est un ordre de grandeur”, a dit à Reuters Christian Peugeot, président du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) lors des journées presse du salon de l’auto de Genève 2018. “Le marché peut encore rester incertain, il peut y avoir des perturbations, mais ce sera une hausse quand même.”

Christian Peugeot a également dit soutenir la démarche du président du directoire de PSA, Carlos Tavares, qui a demandé la veille des engagements européens en matière de déploiement du réseau de recharge pour accompagner les objectifs drastiques de réduction des émissions de CO2.

“Je souscris à cette démarche, qui est également une demande de Renault”, a-t-il déclaré.

“Il faut absolument que les bornes de recharge soient multipliées de manière sensible pour que le marché des véhicules électriques connaisse un effet d’entraînement. C’est maintenant qu’il faut déclencher un vrai mouvement.”

Il a également prôné une simplification des procédures pour les propriétaires de logements désireux d’installer une prise de recharge dans le parking de leur copropriétés afin d’accélérer l’équipement des immeubles en France.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot